Horaire des conférences
Le jeudi 26 mai

Au terme de cette séance, le participant pourra :

  • discuter du portrait de la santé psychologique de différentes professions en lien avec les évolutions de la société et du travail ;
  • juger de l’importance des risques psychosociaux dans l’exercice de la profession médicale et des effets sur la santé psychologique ;
  • amorcer une réflexion critique et constructive au sein de son organisation afin d’agir en prévention sur la santé.

Au terme de cette séance, le participant pourra : 

  • discuter des objectifs de chacun des comités nommés par le conseil d'administration de la FMOQ ;
  • décrire les travaux en cours ayant mené à l’administration du sondage ;
  • résumer les principaux résultats du sondage des comités aux membres.

Au terme de cette séance, le participant pourra : 

  • définir la santé psychologique et le bien-être pour les professionnels de la santé, en particulier pour les médecins de famille ;
  • réfléchir, sur la base des résultats d’enquêtes et des travaux des comités présentés, à des stratégies collectives pour améliorer la situation quant aux facteurs identifiés comme contribuant à des difficultés de santé psychologique ;
  • considérer l’utilisation d’approches et d’outils d’autogestion de la santé mentale pour soi-même ou pour soutenir ses proches et collègues ;
  • estimer comment l’amélioration de la santé psychologique et du bien-être des médecins de famille pourrait contribuer à la valorisation de la profession.

Au terme de cette séance, le participant pourra : 

  • discuter des résultats du sondage et des pistes de solutions à mettre en place ;
  • évaluer l’applicabilité de ces solutions dans sa pratique ;
  • élaborer un plan d’action au sein de son équipe pour mettre en place des solutions et diminuer les irritants ;
  • juger de son bien-être et du mieux-être de l’équipe de soins.

 


 

Table ronde
Mme Valérie Levée, animatrice de la table ronde | Conférenciers de la matinée

Au terme de cette séance, le participant pourra : 

  • discuter de l’historique de l’accès adapté et des résultats de son implantation en première ligne ;
  • comparer les différents modèles d’organisation des soins en première ligne qui se démarquent en 2022 ;
  • définir le rôle du syndicat dans l’organisation de l’offre de soins à la population ;
  • juger de l’optimisation de la collaboration interprofessionnelle et de l’équipe de soins au sein des GMF et des cabinets CLSC afin d’assurer la responsabilité sociale.

Au terme de cette séance, le participant pourra : 

  • préciser l’influence du mode de rémunération sur l’organisation des soins de première ligne ;
  • discuter de l’impact du bien-être d’un groupe de professionnels dans la transformation d’un réseau de première ligne ;
  • examiner l’effet de la capitation dans l’organisation de soins de première ligne dans les pays où ce mode est implanté.

Au terme de cette séance, le participant pourra : 

  • définir la capitation comme mode de rémunération ;
  • déterminer comment ce mode changerait l’organisation du travail au sein de son groupe ;
  • restructurer l’organisation de la première ligne dans son milieu.

     

Au terme de cette séance, le participant pourra :

  • définir la notion de leadership médical et son évolution au fil des ans ;
  • identifier des leaders naturels au sein de son milieu ;
  • planifier une réorganisation de la première ligne respectant ces principes.

Au terme de cette séance, le participant pourra :

  • estimer la réalité québécoise en termes de participation des médecins de famille en 2e ligne ;
  • juger de l’effet des incitatifs (AMP, PREM, PEM, etc.) en place sur ce tableau ;
  • concevoir un équilibre entre la 1re et la 2e ligne afin d’assurer notre rôle de médecin de famille pour la société québécoise.

Au terme de cette séance, le participant pourra :

  • discuter de différents modèles d’organisation des soins en première ligne ;
  • estimer les modèles qui pourraient être implantés dans son milieu.

Au terme de cette séance, le participant pourra :

  • optimiser le déroulement des consultations au cabinet ;
  • concilier ses obligations déontologiques avec la réorganisation de la première ligne ;
  • délimiter notre rôle de médecin en fonction du champ de compétence et d’autonomie des autres professionnels avec qui nous travaillons ;
  • nuancer les normes médico-légales et ses limites personnelles dans l’organisation de son travail ;
  • appliquer les standards reconnus afin d’atténuer la lourdeur des suivis.

Au terme de cette séance, le participant pourra :

  • discuter de saines habitudes de vie avec ses collègues au travail ;
  • utiliser les stratégies facilitant la communication dans la gestion du changement dans son milieu de travail ;
  • s’inspirer d’initiatives ou d’expériences terrain mises en place dans certaines régions du Québec, être un leader de changement dans son cabinet, son GMF ou son établissement et favoriser le mieux-être des équipes de soins.

Au terme de cette séance, le participant pourra :

  • comparer les modes de rémunération en application dans les différents secteurs de pratique et l’effet sur le revenu des membres ;
  • délimiter les écarts de rémunération acceptables en fonction des champs de pratique.

Ce prix, attribué une fois par année ou tous les deux ans, selon la volonté du conseil d’administration de la Fédération, vise à reconnaître les accomplissements exceptionnels d’un médecin omnipraticien ou d’un groupe de médecins omnipraticiens. C’est en quelque sorte un prix hommage, remis par les pairs, à des médecins omnipraticiens qui ont fait rayonner notre profession. Leur engagement hors norme mérite d’être souligné aujourd’hui, mais aussi pour la postérité.

Le vendredi 27 mai

Au terme de cette séance, le participant pourra : 

  • discuter de l’enjeu politique de l’accès à la première ligne au cours de la dernière décennie ;
  • poser un regard critique sur la perception que la population a des médecins de famille ;
  • planifier une réorganisation de l’offre au sein de son équipe afin d’assumer sa responsabilité sociale.

Au terme de cette séance, le participant pourra : 

  • discuter des obligations déontologiques et des concepts de base à respecter avant de publier sur divers médias sociaux ;
  • réaliser les risques associés à s’exprimer sur les médias sociaux ;
  • assurer le réglage optimal des paramètres de sécurité en tant que professionnels de la santé ;
  • résumer ses responsabilités professionnelles quant à ce mode de communication.

 


 

9 h 30 à 9 h 40 : Dr Ouellet (CMQ) – concepts déontologiques de base
9 h 40 à 9 h 55 : Dr Bellemare (ACPM) – risques associés et responsabilité professionnelle
9 h 55 à 10 h : Me Allard (CMQ)  – arrêts et jugements récents – exemples concrets
10 h à 10 h 05 : Dr Ouellet (CMQ) – paramètres de sécurité privés sur ces plateformes pour les médecins
10 h 05 à 10 h 20 : Période de questions (ACPM et CMQ)

Au terme de cette séance, le participant pourra : 

  • peser le pour et le contre de s’exprimer sur les médias sociaux ;
  • choisir les influenceurs clés utiles dans sa pratique ou vers lesquels référer ses patients ;
  • utiliser judicieusement les médias sociaux dans l’objectif d’un mieux-être personnel.

11 h 15 à 11 h 30 : Période de questions

Au terme de cette séance, le participant pourra : 

  • discuter de la planification stratégique en termes de communications de la FMOQ ;
  • évaluer différentes stratégies afin d’améliorer la communication de la FMOQ et des associations avec leurs membres ;
  • contribuer au dynamisme des communications de la FMOQ et/ou de sa propre association.

Au terme de cette séance, le participant pourra :

  • discuter de l’avenir de la médecine familiale à la lumière des résultats des dernières années ;
  • juger des actions à poser pour valoriser la médecine familiale.

Au terme de cette séance, le participant pourra :

  • discuter de l’avenir de la médecine familiale à la lumière des résultats des dernières années ;
  • juger du modèle d’enseignement en médecine familiale comme promoteur de la profession.

Au terme de cette séance, le participant pourra :

  • peser le pour et le contre de s’exprimer sur les médias sociaux ;
  • choisir les influenceurs-clés utiles dans sa pratique ou vers lesquels référer ses patients ;
  • utiliser judicieusement les médias sociaux dans l’objectif d’un mieux-être personnel.

Au terme de cette séance, le participant pourra :

  • définir le travail interprofessionnel ;
  • juger de la collaboration interprofessionnelle comme potentiel répit et aide à l’équilibre à l’exercice de la profession.

Au terme de cette séance, le participant pourra :

  • discuter de la réalité de la confidentialité des dossiers en cours de négociation ;
  • juger de l’équilibre potentiel de saines communications pendant une période intense de négociations.

Au terme de cette séance, le participant pourra :

  • discuter de la planification stratégique en termes de communications de la FMOQ ;
  • évaluer différentes stratégies afin d’améliorer la communication de la FMOQ et des associations avec leurs membres ;
  • contribuer au dynamisme des communications de la FMOQ et/ou de sa propre association.

Au terme de cette séance, le participant pourra : 

  • dégager les messages clés en lien avec chacun des quatre grands thèmes du congrès : avenir, mieux-être, action syndicale et communication ;
  • discuter des éléments clés ou qui se démarquent des deux jours de congrès et des effets potentiels sur l’avenir de la médecine familiale ;
  • planifier l’intégration de certains éléments au sein de son équipe de soins afin d’optimiser la pratique de la médecine familiale et l’accès aux soins de la population.